Ecole La fontaine à Martignas sur jalle


Intitulé du projet
Bruits de fond et pollutions

Niveau
cp et cm2

Problématique
Notre école "Jean de La Fontaine", située à Martignas-sur-Jalle, commune largement pavillonnaire, fait partie de Bordeaux métropole. Si le secteur est épargné par le bruit du trafic routier, les élèves de notre école subissent certaines nuisances sonores provenant de l'extérieur (couloir de trafic aérien…), et d’autres générées à l'intérieur du bâtiment ou produites par le comportement des élèves eux-mêmes ou par un certain fonctionnement. Il faut souligner que notre école accueille 346 élèves. A certains moments de la journée et à certains endroits le bruit peut dépasser notre seuil de tolérance et donc nuire à notre bien-être en affectant notre santé (céphalées pour les plus fragiles, énervement, agitation, baisse de la concentration).
Ce constat ne constitue pas des conditions favorables et nécessaires à la concentration et aux apprentissages.
Le bruit fait partie de la vie quotidienne.
Il faut garder à l'esprit que toutes les sources sonores ne constituent pas une nuisance, mais peuvent même être sources de plaisirs et d'émotions pour les uns et sources de déplaisirs pour d'autres selon la sensibilité de chacun. C'est une appréciation subjective.

C'est pourquoi notre objectif est de sensibiliser les élèves à ce problème pour qu'ils puissent agir en toute conscience et s'engager à gérer leur environnement sonore avec les acteurs de l'école (conseil des élèves, enseignants, personnel de cantine, animateurs du périscolaire, parents ou tout autre adulte) dans l'optique d'un développement durable.
C'est en étant éclairés sur le sujet, en ayant développé un esprit critique qu'ils deviendront acteurs agissant en toute conscience pour leur propre bien être et leur santé.

Compétences disciplinaires visées
Français :
- Langage oral : réaliser une présentation, interagir avec ses pairs dans un groupe ;
  • Parler en prenant en compte son auditoire
  • Participer à des échanges dans des situations de communication diversifiée
  • Lecture et compréhension de l'écrit :
  • Lire et comprendre des textes et des documents.
- Ecriture :
  • Produire des écrits variés (affiches, scénarios de films)
- Etude de la langue :
  • Lexique, dérivation, préfixes, suffixes ; synonymes, antonymes, onomatopées.

Mathématiques :
- Chercher, représenter, calculer et communiquer
- Résoudre des problèmes portant sur des contextes et des données issus d'autres disciplines.

Sciences et technologie:
- Pratiquer des démarches scientifiques et technologiques
- Concevoir, créer et réaliser : objets techniques:(abordé en termes de description, de fonction et de constitution)
- Mobiliser des outils numériques (traitement de textes, recherches sur internet et utilisation de logiciels de montages vidéo)

Enseignement moral et civique :
- La sensibilité : soi et les autres
- Mobiliser le vocabulaire adapté à leur expression
- Se sentir membre d'une collectivité
- Coopérer
- Le droit et la règle : les principes pour vivre avec les autres
- Comprendre les raisons de l'obéissance aux règles et à la loi dans une société démocratique.
- Le jugement : penser par soi-même et avec les autres
- Prendre part à une discussion, un débat ou un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et apprendre à justifier un point de vue.
- L'engagement : agir individuellement et collectivement
- S'engager dans la réalisation d'un projet collectif
- Pouvoir expliquer ses choix et ses actes
- Savoir participer et prendre place dans un groupe
- Mettre en œuvre une action responsable et citoyenne, individuellement ou collectivement, en et hors milieu scolaire, et en témoigner.
- Adopter un comportement éthique et responsable

Géographie :
- Se repérer dans l'espace : construire des repères géographiques
- Nommer et localiser un son dans un espace géographique
- Situer les lieux et les espaces les uns par rapport aux autres
- Pratiquer différents langages en géographie
- Coopérer et mutualiser
- Comprendre un document

Enseignements artistiques :
- Chanter et interpréter
- Reproduire et interpréter un modèle mélodique et rythmique
- Interpréter un répertoire varié avec expressivité
- Écouter, comparer et commenter
- Décrire et comparer des éléments sonores issus de contextes musicaux différents
- Explorer, imaginer, créer
- Imaginer l'organisation de différents éléments sonores.
- Faire des propositions personnelles lors de moments de création, d'invention et d'interprétation
- Échanger, partager et argumenter

Objectifs
- Définir la notion de bruit.
- Distinguer les différentes sensibilités sonores.
- Trouver des solutions, à l’école et hors l’école, pour réduire les pollutions sonores.

Contenus abordés

LE BIEN-ETRE : COMMENT EN PARLER EN TERMES DE BRUITS ?

Travail sur les représentations initiales de la définition du bien-être.
Qu'est-ce qu'un bruit, un son ? Travail sur les représentations initiales.
Débat : Quand est-ce qu'un son devient un bruit ?
A partir de quels facteurs dépend la gêne due au bruit :
- le niveau sonore et hauteur du son
- (grave –aigu)
- la durée d'exposition au bruit
- la capacité de résistance individuelle aux bruits à un moment donné
Apports théoriques : Que dit la loi par rapport au bruit? Que disent les textes "Déclaration du Sommet de Rio" et "la Constitution de 1946" ?

LA SANTÉ ET L'ENVIRONNEMENT SONORE DE L’ÉCOLE ET DE SON QUARTIER

- Apports scientifiques : le son est une vibration de l'air (pas de sons dans l'espace)
- La physique des sons et leur rôle
- Niveaux sonores et échelle de décibels.
- Se familiariser avec l'échelle de l'intensité des sons (échelle de décibels, échelle logarithmique)
- Préconisations de l'OMS en termes de normes acoustiques.

BIEN-ÊTRE/SANTÉ ET IMPACT SUR LES APPRENTISSAGES

- Sons, pollution sonore et impact irréversible sur l'appareil auditif, effets néfastes sur la santé et le vivre ensemble.
- Le sens de l'ouïe (mallette CANOPE "nos sens –audition et vision)
- Analyse d'enregistrements audio des élèves pour prendre conscience que le bruit de fond gêne les autres élèves et parasite le
discours, une consigne, affecte l'écoute et la concentration.

PRÉVENIR, AGIR SUR LES COMPORTEMENTS ET LES LOCAUX

- Débats : intervention de l'association GRAINES DE PHILO : interroger le sens de nos comportements et développer une attitude réflexive et responsable des élèves pour réduire les nuisances sonores à l'école.
- Enquête auprès de la mairie (affaires scolaires) : s'informer sur les normes acoustiques pour la rénovation et la construction des écoles, interview avec un représentant de la mairie sur les travaux et aménagements réalisés en ce sens.

LE BRUIT PEUT ÊTRE ÉGALEMENT SOURCE DE PLAISIRS ET D’ÉMOTIONS ET DONC DE BIEN ÊTRE

- Les œuvres littéraires : "Bleu nuit", d'A. Siegfried et de H.Binder, et/ou l'album "Le livre noir des couleurs" de M. Cottin, de R.Faria et d'Alain Serres (thème : la perception des bruits par un aveugle)(CANOPE)
- Percussions corporelles et une chanson avec percussions (cup song).
- Une chanson rap pour dénoncer le bruit : la chanter aux autres classes (cf. "Guide pratique "Des ensembles musicaux originaux à la portée de tous", Alain Strument & "Le RAP, un esthétique hors la loi", collection Autrement.)(CANOPE)

- Établir une carte sonore subjective de l'école à l'aide du plan de l'école et de son ressenti (carte individuelle puis collective) utiliser un code de couleur pour évaluer l'ambiance sonore de chaque lieu.
- Établir un diagnostic sonore objectif de l'école à l'aide du plan de l'école et de données mesurées et le confronter à la carte sonore fondée sur le ressenti.
- Justifier ses choix : inventorier, trier, classer les sources de bruits repérées et fixer les priorités de lutte contre le bruit
- Justifier ses choix : inventorier, trier, classer les sources de bruits repérées et fixer les priorités de lutte contre le bruit
- Aborder l'aspect subjectif selon que l'on aime ou pas, du volume sonore, du lieu et du moment sous forme de débat
- Être capable de hiérarchiser les bruits de l'école selon sa sensibilité sur une échelle de sons et de la confronter à la réalité grâce aux mesures et leur position sur l'échelle décibels
- Travailler sur les représentations mentales du volume sonore
- Susciter des débats (les sources et les conséquences du bruit, les sources sonores dangereuses, la pollution sonore, les solutions à apporter)
- Communiquer les résultats aux autres élèves, aux professeurs de l'école et aux autres acteurs de l'école
- Se sentir concerné et responsable quand le professeur procède à des activités de retour au calme et inventer un code en langage des signes pour demander quelque chose sans gêner la classe
- Prendre conscience que le bruit en classe parasite le discours, la consigne et de ce fait des apprentissages en analysant une vidéo tournée à l'insu des élèves.
- Établir une charte citoyenne par le biais d'un conseil d'élèves pour cerner les attentes et les problèmes ; la réaliser sous forme d'articles, de dessins, de photos et de pictogrammes
- Sensibiliser les élèves aux dangers de certaines sources sonores trop importantes (affichage, jeux)
- Réaliser recherches de cartographies sonores des grandes villes, des voies de communication avec les outils numériques (travail sur les disparités)
- Découvrir à travers des textes littéraires, des poésies sur le thème de l'âge industriel en France un lexique sur le bruit des machines
- Composer un texte de rap autour de la notion de bruit et le présenter aux autres classes
- Comprendre ce qu'est une trame sonore dans une oeuvre musicale
- Se familiariser avec les percussions corporelles
- Interpréter une chanson avec percussions
- Découvrir un instrument de mesure du son et ses unités (sonomètre, décibels)
- Utiliser du matériel numérique pour capter, enregistrer du son et insérer du son dans une image et pour réaliser des paysages sonores (urbains, ruraux…)
- Utiliser des outils numériques pour réaliser des jeux sonores, quizz…
- Jeux sonores à fabriquer pour affûter l'écoute et la sensibilité : captation de sons divers.
- Réaliser une courbe représentant le bruit dans la classe et/ou dans le hall au cours d'une journée et l'afficher.
- Emprunter l'exposition "Décibels en tête", exposition itinérante conçue par la Maison éco-citoyenne , investigation sur les dangers des nuisances sonores et leur impact sur notre santé ; rechercher les moyens de les prévenir (comment se protéger ?).
- Suite à la visite de cette exposition, fabrication d'un jeu rendant compte de ces dangers à présenter aux autres classes + Affiche
- Rédaction de slogans pour une manifestation silencieuse (sit in) dans l'école
- S'engager à réaliser chacun un geste citoyen par semaine pour réduire le bruit. Evaluer son action chaque semaine son geste contre le bruit et en changer toutes les semaines.
- Lecture d'un corpus de textes poétiques (thèmes : la révolution industrielle et le bruit des machines, "Poèmes sur la ville enchantée vol.2 : J'écoute, je découvre, j'imagine") (CANOPE)
- Jeux avec la langue : collecter les mots dont le sens est proche du mot "bruit" et les classer en les classant à côté de la bonne graduation (silence pour le niveau zéro) d'une échelle de bruits.
- Associer une image mentale à chaque nom désignant un bruit : ex. crissement / quelqu'un freine brutalement puis mise en commun (il n'y a pas une seule bonne réponse ; subjectif)
- Utilisation d'une banque de sons (memo clic) et ou pour réaliser des paysages sonores (en lien avec autre projet "Comment représenter un paysage ? (urbain ou rural)"(voir aussi le DVD : "Les enquêtes de la Luciole 2 : les bruits dans la ville CANOPE). - Fabriquer des jeux :"Associer un paysage sonore à un paysage produit en arts plastiques ou à l'aide des outils numériques".
- Enquête auprès de la mairie (interview)
- Fabriquer des dispositifs pour réduire les nuisances sonores
- Création, interprétation (chant, rap, percussions corporelles…)