Ecole Pierre et Marie Curie à Floirac


Intitulé du projet
Cartographier ici et ailleurs

Niveau
cm1, 6ème, 3ème

Motivation, contexte, problématique

Les écoles Pierre et Marie Curie, Pasteur et le collège Nelson Mandela de Floirac appartiennent au même Réseau d’Éducation Prioritaire. Dans le cadre de la liaison école – collège que nous savons particulièrement importante pour éviter les effets de rupture trop importants en entrée en classe de 6e, nous avons souhaité proposer aux élèves des 4 classes un projet collaboratif qui permettra à la fois aux enfants de se rencontrer, de mieux se connaître et aux enseignants de réfléchir ensemble à leurs pratiques et de mettre en œuvre des séances en situation de co-enseignement.

D’autre part, les trois établissements scolaires se trouvent au cœur d’un vaste projet de rénovation urbaine. Les chantiers de démolition et de construction se succèdent depuis plusieurs années faisant subir au paysage de profondes mutations. Nous souhaitons à la fois permettre aux élèves de devenir acteurs de leur territoire, de s'approprier l'espace dans lequel ils vivent et recentrer les apprentissages dans un contexte familier pour l’enfant où les compétences pourront être réactivées en dehors du contexte scolaire.

La cartographie contributive et collaborative avec  OpenStreetMap à laquelle seront initiée les élèves constituera le « fil rouge » du projet. Les élèves des deux classes de CM1 amélioreront la carte de leur quartier ; ceux de la classe de CM1 Curie, de la classe de 6e et de la classe de 3e mettront en évidence les spécificités du paysage liées à l’histoire du quartier ; enfin, les élèves de la classe de CM1 Curie contribueront à la carte de Diébougou, jumelée avec Floirac.
L’ensemble du projet s’inscrit de plein pied dans une démarche de développement durable comme conception du bien commun.  OpenStreetMap, équivalent de Wiképédia dans la cartographie a pour but de constituer une base de données géographiques libres du monde. Il s'appuie sur des milliers de contributeurs qui jour après jour améliorent, enrichissent, précisent la carte mondiale. Il permet d’offrir aux citoyens une véritable alternative aux cartes mises en ligne et accessibles gratuitement mais dont la réutilisation est soumise à des conditions restrictives.  OpenStreetMap qui s'inscrit dans le courant de la culture libre nous permet de participer et de constituer une carte libre du monde qui appartient à tous.

Association

- La ville de Floirac : prêt de la salle multimedia de la M270, mise en contact avec partenaires burkinabé, valorisation du travail des élèves via médias de la ville
- Association du Burkina (à déterminer) : échanges, discussions sur vie au Burkina Faso
- Familles des écoles : accompagnement sorties, participation aux ateliers cartographiques
- Relais habitants : participation aux ateliers cartographiques
- Contributeurs burkinabé sur OSM : échanges, discussion sur contribution cartographique, vie au Burkina (via skipe ou autre logiciel)
- Géographes, urbanistes (à déterminer) : échanges, discussions sur utilisation de la cartographie
- HLM, Habitants Lieux Mémoires (à déterminer) : utilisation de la plateforme, présentation du projet HLM par le GPV

Du paysage à la carte, de la carte au paysage

1. Définition

Les élèves de trois classes de CM1 de l'école Pierre et Marie Curie de Floirac, de 6e et de 3e du collège Nelson Mandela de Floirac coopèrent ou collaborent autour d'un projet d'études du paysage et de la carte du quartier.
Sur une carte Umap, les élèves localisent et identifient les différents éléments par exemple l'habitat, les commerces, les équipements et l'époque de leur construction. Ils publient ensuite des photos récentes ou d'archives et un court texte descriptif.

2. Les objectifs

- Se familiariser avec la lecture de la carte en géographie
- Lier l'étude de paysages à la lecture de carte
- Porter un regard nouveau sur son quartier, s'approprier un territoire
- Faire découvrir les apports d'outils numériques
- Développer les liens entre des élèves d'âges différents au sein du REP

3. Les modalités

5 séances en janvier et une séance en mai
- Collaboration entre classes de CM1 et 6e :
Les deux classes sont mélangées et séparées en deux groupes. Elles travaillent ensemble sur plusieurs séances : 3x 2h séances et une séance bilan (1heure)
- Collaboration entre classes de CM1 et 3e :
Les élèves de CM1 expliquent le fonctionnement de l'interface de UMAP aux élèves de 3e : 1 séance d'1 heure
- Lieux
- Espace d'étude dans le quartier à délimiter
- Séances au collège : salle informatique à réserver
- Calendrier des séances à déterminer

Interventions de Vincent Bergeot, Médiateur numérique
- S3 et S5 : 2x 2h
- Dates à déterminer en janvier
- Financement interventions : Juniors du Développement Durable

4. Proposition de déroulé des séances

- S1 : Sortie dans le quartier, prise de photos (2h/CM1 et 6e ensemble)
- S2 Classement des photos : le quartier, un paysage péri-urbain (2h pour les CM1 uniquement ?)
- S3 : Publication des photos sur Umap (2h / CM1 et 6e ensemble /Intervention de Vincent Bergeot)
- S4 : Rédaction des textes (en supplément, voir si on le fait) : (2h / CM1 et 6e
- S5 Publication des textes sur Umap (2h / CM1 et 6e ensemble /Intervention de Vincent Bergeot ou CM1 uniquement)
- S6 Publication des documents des élèves de 3e (Floirac prospectif, séance tutorée par les CM1 Curie)

5. Valorisation

- Journée des JDD au parc Palmer
- Journée porte ouverte du collège ?
- Mandela News ?
- Média de la ville de Floirac
- Média locaux
- Présentation du projet par les élèves aux fêtes du quartier en juin (fête des étangs par ex)

Contribution à Openstreetmap, la carte du quartier
1. Définition
Les élèves de deux classes de CM1 des écoles Jean Jaurès et Pierre et Marie Curie de Floirac modifient et améliorent la carte du quartier sur  OpenStreetMap.

2. Les objectifs

- Se familiariser avec la lecture de la carte en géographie
- Porter un regard nouveau sur son quartier, s'approprier un territoire
- Faire découvrir le principe de la contribution numérique et citoyenne
- Développer les liens entre des élèves d'écoles différentes au sein du REP

3. Les modalités

5 séances en mars
- Collaboration entre classes : deux classes mélangées et séparées en deux groupes ; un enseignant dans chaque groupe + 1 EVS si possible et parents
- Lieux à préciser : une école, la M70 ?
4 séances d'une heure que l'on peut regrouper sur deux matinées et une séance bilan (1heure)
- Calendrier à déterminer
- Intervention de Vincent Bergeot, médiateur numérique sur S3 et S4
- Financement interventions : Juniors du Développement Durable

4. Déroulé des séances

- S1 : Premiers repérages sur carte du quartier (1h)
- S2 : Lire une carte : localiser, s'orienter, prélever des informations1 (1h)
- S3 : La note, première contribution, relevé de terrain dans le quartier (2h)
- S4 : La note, première contribution, publication sur  OpenStreetMap (2h)
- S5 : Bilan (1h)
5. Valorisation

- Journée des JDD au parc Palmer
- Média de la ville de Floirac
- Média locaux
- Présentation du projet par les élèves aux fêtes du quartier en juin (fête des étangs par ex)
- Journée porte ouverte du collège ?

PROJET D'ECHANGE ENTRE ENFANTS DIEBOUGOU FLOIRAC

1. Définition
Le projet d'échanges entre enfants de Floirac et de Diébougou, ville jumélée à Floirac est axé principalement autour de la contribution cartographique de Diébougou avec  OpenStreetMap.

La carte actuelle de Diébougou (http://www.openstreetmap.org/#map=14/10.9690/-3.2415) peut être améliorée par les enfants de Floirac et de Diébougou. Les élèves de Floirac ont déjà contribué à l'amélioration de la carte de leur quartier sur  OpenStreetMap. Ils pourraient désormais en collaboration avec des enfants de Diébougou qui connaissent bien leurs cadres de vies, participer à améliorer la carte de Diébougou.

2. Les objectifs
- Faire vivre par la voix des enfants le jumelage Diébougou - Floirac
  • Développer chez les élèves la conscience d'une citoyenneté et d'une solidarité internationale
  • Nouer des relations, des liens durables entre les enfants
  • Découvrir d'autres cultures et modes de vie à travers un projet de partage et d'échanges

- Développer un projet de contribution à la carte de Diébougou
  • Améliorer la carte de Diébougou grâce à la contribution sur  OpenStreetMap
  • Enseigner et apprendre la géographie (lecture de carte et de paysages) dans un contexte vivant et réel
  • Initier les élèves aux principes de la contribution numérique
  • Découvrir les notions de bien commun, de développement durable et de citoyenneté numérique

- Fédérer les élèves autour d'un projet coopératif et collaboratif au sein de la classe et entre classes de pays et de cultures différentes

3. Idées d’actions
- La cartographie de Diébougou
- Moyens techniques
- La possibilité d’avoir accès à des ordinateurs avec un navigateur internet (Firefox) et donc une connexion internet seront facilitatrices pour pouvoir contribuer directement à  OpenStreetMap.
- Cependant, l’absence de ces conditions matérielles peut être pallier dans un premier temps par des échange épistolaires basés sur des cartes imprimées et faisant apparaître les modifications à apporter à la carte.

- 1er scénario : pas de moyen informatique
  • Notes sur une carte papier des modifications de la carte de Diébougou ou du quartier de l'école par les élèves de Diébougou
  • Envoi de la carte annotée aux élèves de Floirac
  • Modification, contribution sur  OpenStreetMap par les élèves de Floirac

- 2e scénario : moyen informatique
  • Rédaction d'un tutoriel simple par les élèves de Floirac pour noter sur la carte numérique en ligne  OpenStreetMap les modifications à apporter et envoi du document par mail aux élèves de Diébougou
  • Les élèves de Diébougou repèrent sur la carte du quartier de leur école les améliorations à apporter, saisissent et publient leurs notes sur  OpenStreetMap
  • Les élèves de Floirac effectuent les modifications et participent à l'amélioration de la carte de Diébougou
  • Sur une carte numérique, chaque classe publie photos, textes, vidéos, sons pour faire découvrir son quartier

Idées, pistes, envies… pour développer l'échange
- Correspondances : courrier postal, email, échanges via le réseau social libre, éthique et dédié aux enfants Babytwit
- Sur carte papier, chaque classe associe carte / photos de son quartier et l'adresse à l'autre classe par envoi postal.
- Création coopérative entre classes d'imagiers « Ici et là-bas » en version papier ou numérique, à publier et à partager, sur des thématiques communes : le chemin de l'école, jouer dans le quartier, mon école…
- Échanges de jeux de sociétés fabriqués par les enfants pour faire découvrir leurs quartiers
- Partage de recettes
- Échanges de reportages vidéos, photographiques, écrits, cartes postales, dessins sur les modes de vie des jeunes des deux pays (logement, nourriture, culture, scolarité) et sur le quartier des écoles : l'habitat, les équipements publics, les transports, les lieux publics…