image pageaccueil.jpg (0.4MB)

Introduction

Dans le cadre de la 21ème conférence des parties à la convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique (COP21) à Paris, une dynamique partenariale entre la DREAL, le Rectorat de Bordeaux, la Région Aquitaine, le Département de la Gironde et Bordeaux Métropole s’est mise en place autour des questions d’éducation au développement durable.
Environ 600 élèves de la primaire au lycée se retrouveront pour une journée de rencontres avec des élus, des scientifiques et des représentants associatifs ; de débats sur les questions climatiques et d’échanges autour de leurs projets le vendredi 9 octobre 2015.

Ces élèves ont répondu à l’appel à projet sur le changement climatique du Rectorat et ont travaillé sur les projets « En route vers la COP21 » des Juniors du développement durable.


Les écoles primaires du territoire de la métropole engagées en COP 21 juniors

École Albert Thomas à Bordeaux

LES MIGRANTS CLIMATIQUES

Nous nous sommes demandés pourquoi tous ces gens quittaient leurs maisons et leurs pays. D’abord, nous avons vu comment ils voyageaient puis nous avons cherché s’il y avait des migrants dans nos familles. Ensuite, nous avons étudié les migrations à travers l’histoire et leurs causes.
Pour vous rendre compte de notre travail, nous avons écrit une histoire tous ensemble en nous imaginant en l’an 2100.


École Sévigné à Bordeaux

Le jardin, un patrimoine à transmettre

Sensibiliser les enfants aux enjeux écologiques de notre époque et comprendre le lien essentiel qui relie les hommes à la nature. Préserver le jardin pour constituer une forme de mémoire.


École Joliot Curie à Talence

Changement climatique : Comment l’Homme (et l’enfant) y contribue-t-il ?

Suite à l’observation de la pollution de l’air sur Bordeaux et ses causes, nous avons essayé de comprendre le bénéfice de transports non-polluants.La marche est le plus simple,le plus naturel,à la portée de tous. Nous avons donc travaillé en lien avec le pédibus de notre secteur pour limiter l’utilisation de la voiture dans les trajets maison/école et (re)donner le goût de la marche. En parallèle, nous avons travaillé sur l’importance des plantations pour lutter contre le réchauffement climatique et améliorer la santé.
Un travail en binôme entre la nature et nous ?


image Capture_du_20151009_144634.png (0.1MB)

École de Pierre et Marie Curie à Floirac

Le Cycle de vie d’une bouteille en verre / en plastique

  • Conséquences sur le réchauffement climatique de la consommation d’eau en bouteille et valorisation d’un produit moins polluant : l’eau du robinet
  • Utilisation de logiciels libres et participatifs : UMap / Open Food Facts
  • Présentation d’une amorce de codage informatique avec logiciel Scratch


École Arc en Ciel à Bruges


École de Caychac à Blanquefort

LUMIERE ET ENERGIES

Il faut 500 lux pour bien y voir (pour effectuer à sa place un travail d'écriture ou de géométrie par exemple). En dessous de 500 lux l’œil se fatigue pour compenser le manque de lumière. Certaines places dans notre classe ont naturellement 500 lux (près de la fenêtre, sous les puits de jour), d'autres ont toujours besoin de l'éclairage économique des néons. Par beau temps, on peut donc éteindre les lumières! Nous avons découvert que les économies que l'on réalise en faisant attention à l'éclairage sont minimes par rapport aux économies que l'on peut faire en faisant attention au chauffage. Notre école par exemple est bien étudiée (la chaleur s'enfuit peu grâce au double vitrage et nos toitures sont bien isolées). La ville de Blanquefort a réféchi aux éclairages peu utiles la nuit (en masquant la partie supérieure des vieux lampadaires, en plaçant des détecteurs de lumière). On a vu notre ville autrement en essayant de cartographier les lampadaires de Caychac! Les spectacles vivants proposés au théâtre «Les Colonnes» sont formidables quand ils mêlent acteurs, vidéo, musique... même les troupes réfléchissent aux économies d'énergie en utilisant tel projecteur plutôt qu'un autre par exemple. Mais la magie est telle qu'on n'y pense pas quand on assiste au spectacle! Tout le monde, toutes les collectivités du XIXème siècle font attention aux économies d'énergies!


École Marie Laurencin à Bruges

LE PAPIER DANS TOUS SES ETATS

Nous recyclons le papier pour limiter son gaspillage et lui donner une nouvelle vie.